Sommaire

Créer une terrasse arborée

Téléchargez cette fiche gratuite au format pdf

  • Rédigé par des professionnels
  • Un accompagnement étape par étape
  • La liste de matériel si nécessaire
Télécharger la fiche

Si vous avez la chance de posséder une terrasse en ville, votre souhait est probablement de la transformer en terrasse arborée où il fera bon vous détendre à l’ombre des feuillages.

Cette fiche pratique vous dévoile tout ce qu’il faut savoir pour créer une terrasse arborée tout en respectant les contraintes spécifiques, en particulier le poids des bacs, ainsi que la taille et le volume des arbres.

1. Tenez compte des contraintes de poids

Renseignez-vous avant la conception de votre projet

Le poids des contenants et de la terre nécessaire pour cultiver des arbres devient très vite énorme.

Avant même de créer votre terrasse :

  • Renseignez-vous sur le poids maximum qu’elle peut supporter (en principe un minimum de 250 kg/m2).
  • Renseignez-vous également sur tous autres règlements de votre copropriété.

Évaluez le poids de chaque sujet

Sachez que, pour un seul arbre, l’ensemble du contenant, de la terre, du sujet planté et de l’eau d'arrosage avoisinera facilement les 200 kg, à moduler selon la taille du contenant nécessaire.

Répartissez le poids

Pour répartir les charges, évitez de concentrer tous vos arbres sur un espace restreint, mais répartissez au contraire le poids des sujets plantés sur toute la surface de votre terrasse.

2. Tenez compte de la taille adulte des arbres

S’il existe une règle incontournable lors du choix d’un arbre à planter sur une terrasse, c’est de tenir compte de la taille et du volume adulte du sujet envisagé.

  • D’une manière générale, renoncez aux arbres de haut jet (plus de 10 m en pleine terre), sauf le hêtre, le tilleul, le bouleau, le chêne vert et le pin parasol, qui peuvent s’accommoder d’une culture en pot : ils limitent alors leur croissance en fonction du volume de terre disponible.
  • Faites plutôt votre choix parmi les espèces à petit ou moyen développement, en particulier : albizia, amélanchier, arbre au caramel, catalpa boule, cornus (c. contreversa Variegata), érable du Japon, érable ginnala, ginkgo biloba nain (g. Jades Butterflies), néflier du Japon, certains palmiers (certains conviennent dans des régions aux hivers froids), olivier, parrotia persica, pins nains, certains saules (s. marsault pleureur, s. Hakuro Nishiki), savonnier

3. Faites un plan de votre terrasse arborée

Une fois plantés, des arbres en pots sont très difficiles à déplacer. Avant de créer votre terrasse arborée, esquissez donc un plan d’ensemble, comme vous le feriez pour un jardin. Même si vous ne plantez pas tout de suite l’intégralité de votre terrasse, ce plan vous permettra d’intégrer chaque nouvelle plantation harmonieusement.

Concevez une terrasse intéressante toute l’année

  • Mélangez les arbres et arbustes à feuillage caduque et à feuillage persistant, sans aller au-delà de 2/3 de persistants.
    • Plantez par exemple des conifères adaptés à une terrasse : pins nains, pin Wollemi (espèce en voie de disparition, à préserver), cyprès de Provence, genévrier (par exemple g. Mint Julep)…
    • Pensez aussi aux feuillus persistants, comme le mimosa, le chêne vert ou encore le houx.
  • Mélangez les arbres :
    • À floraison printanière (amélanchier, arbre de Judée, magnolia…), voire hivernale, dès février (camélia).
    • À floraison estivale : arbre à perruques, lilas des Indes.
    • À feuillage automnal coloré : érable du Japon, arbre au caramel…

Choisissez la silhouette de vos arbres

Pour votre terrasse comme dans un jardin, choisissez des arbres en tenant compte de leur silhouette :

  • Port étalé : par exemple, albizia.
  • Port arrondi : par exemple, lilas des Indes.
  • Port en boule : par exemple catalpa boule.
  • Port fastigié ou colonnaire : par exemple, cyprès de Provence.
  • Ou encore forme pleureuse : par exemple saule marsault pleureur, qui offre des chatons duveteux en début de printemps.
Consulter la fiche pratique Ooreka

Choisissez attentivement les arbres de premier plan

  • Évitez de planter juste devant vos baies vitrées les sujets qui deviendront les plus hauts : des arbustes sont généralement préférables en premier plan.
  • Placez près de vos fenêtres des sujets spectaculaires par leur floraison ou par les couleurs de leurs feuillages en automne.

4. Plantez et cultivez vos arbres dans les règles de l’art

  • Plantez chaque arbre dans un grand contenant garni d’une couche drainante et d’un substrat composé pour moitié de terre de jardin (ou de terre végétale) et pour moitié de terreau de plantation.
  • Arrosez très régulièrement vos arbres : si votre terrasse est vaste, envisagez un système d’arrosage automatique ; il vous permettra en outre de partir en vacances l’esprit tranquille.
  • En hiver, n’oubliez pas de protéger les sujets fragiles plantés en limite de leur zone de rusticité.
Consulter la fiche pratique Ooreka
24 plans de terrasse et balcon

24 plans de terrasse et balcon : votre guide gratuit à télécharger

Vous trouverez au sein de ce guide rédigé par des auteurs spécialisés :

  • Une vision complète pour comprendre le sujet
  • Les infos essentielles sur l'aménagement de votre terrasse
  • 24 plans de terrasse et balcon illustrés et commentés
Télécharger Mon Guide

Ces pros peuvent vous aider