Comment coloriser le béton de votre terrasse ?

Sommaire

Comment coloriser le béton de votre terrasse ?

Téléchargez cette fiche gratuite au format pdf

  • Rédigé par des professionnels
  • Un accompagnement étape par étape
  • La liste de matériel si nécessaire
Télécharger la fiche

La pose d’une terrasse se fait en trois temps : le coulage du béton armé, le coulage d’une chape et la pose d’un revêtement.

Vous pouvez éviter la pose d’un revêtement sur votre terrasse en laissant le béton brut, mais en le colorisant pour le personnaliser.

Pour teinter votre béton, utilisez un pigment de la couleur de votre choix. L'idéal est de veiller à l'harmoniser à la couleur du revêtement de votre maison.

Pour obtenir un résultat esthétique et original, vous pouvez opter pour des bétons décoratifs du plus bel effet. On trouve dans les magasins spécialisés des bétons à l'aspect :

  • marbre ;
  • sableux ;
  • béton poli ;
  • dalle ;
  • béton imprimé ;
  • brossé ;
  • pavé ;
  • etc.

Voici comment obtenir une terrasse en béton coloré.

Zoom sur les pigments pour béton résistants

Un large éventail de pigments et de couleurs

On trouve aujourd'hui différents pigments pour béton classés selon leur origine.

L'idéal est d'opter pour un béton colorisé non toxique et capable de supporter les UV et les intempéries. Dans cette catégorie, on peut citer :

  • le pigment aux oxydes de fer : offre une gamme conséquente de couleurs vives (rouge, noir, violet, jaune, etc.) ;
  • le pigment minéral ou inorganique ;
  • le pigment obtenu à partir d'un mélange ne contenant pas de métaux lourds ;
  • le pigment naturel en poudre qui permet de coloriser sa terrasse dans une ou plusieurs teintes douces ; il est à base :
    • de terre de Sienne ;
    • d'ocre ;
    • de terre d'ombre ;
    • d'oxyde.

Évitez les pigments sensibles aux UV

Sensibles à l'ensoleillement les pigments organiques perdent de leur éclat au fil du temps. Mieux vaut donc éviter le pigment synthétique minéral, obtenu à partir de substances organiques comme :

  • le plomb ;
  • le fer ;
  • le cobalt ;
  • le chrome ;
  • le titanium, etc.

1. Choisissez un procédé de colorisation

Lors de la construction d'une terrasse, on peut coloriser le béton de différentes façons, à savoir :

  • Ajouter des pigments de couleur au béton sec tels que les oxydes naturels. C'est la colorisation dans la masse.
  • Des colorisations en surface :
  • Utiliser une résine colorée ou des pigments à mélanger au béton frais après coulage de la chape. C'est la colorisation en surface.
  • Appliquer un durcisseur coloré sur le béton frais puis talocher. Une résine de finition est nécessaire.
  • Mélanger des pigments à du ciment sec à répartir sur du béton frais. Il est nécessaire de talocher aussitôt. Cette solution permet d'obtenir des effets personnalisés. Le béton, une fois sec, peut être ciré. Il est vivement conseillé de le protéger en utilisant un hydrofuge.

2. Coulez la chape

Le coulage de la chape se fait de la même façon que celui d’une chape non colorisée.

Pour teinter le béton, voici comment procéder :

  • Avant séchage de la chape, saupoudrez du pigment sur l’ensemble de la chape par petites touches.
  • Le pigment, très fin donnera une impression de constellation à votre chape.
  • Évitez de procéder au saupoudrage par grand vent, car le pigment n’adhérerait pas à la chape.
  • Laissez sécher totalement la chape avant d’appliquer un revêtement protecteur (vernis, résine, etc.).
Consulter la fiche pratique Ooreka