Terrasse surélevée

Écrit par les experts Ooreka

Il existe toutes sortes de terrasses, aux finitions variées, de tailles et de formes multiples. Mais le premier critère à prendre en compte sera la hauteur de la terrasse par rapport au terrain naturel. Qu'est-ce qui différencie une terrasse surélevée d'une terrasse de plain-pied ? Quel système constructif choisir : maçonnerie ou ossature bois ? Quel type de revêtement choisir ?

Qu'est-ce qu'une terrasse surélevée ?

Une terrasse surélevée se définit par sa hauteur par rapport au niveau du sol : à partir de plus de 60 cm de celui-ci. La terrasse surélevée constitue ainsi une emprise au sol, qui sera à prendre en compte d'un point de vue des démarches administratives, contrairement à une terrasse de plain-pied qui ne constitue pas d'emprise au sol, suivant le Code de l'urbanisme.

Ainsi, suivant sa taille :

  • elle sera sans déclaration si elle est inférieure à 5 m² ;
  • elle nécessitera une déclaration préalable si sa surface est supérieure à 5 m² et inférieure à 20 m² ;
  • elle fera l'objet d'un permis de construire si elle dépasse les 20 m².

Bon à savoir : s'agissant de travaux sur une construction existante, le seuil de 20 m² est porté à 40 m² si la construction est située dans une zone urbaine couverte par un plan local d'urbanisme (PLU) ou un plan d'occupation des sols (POS). Cependant, le seuil est ramené à 20 m² dès lors que, après réalisation des travaux, la surface ou l'emprise totale de la construction dépasse 150 m² (article R. 421-14 du Code de l'urbanisme).

Pourquoi construire une terrasse surélevée ?

Créer une terrasse permet de bénéficier d'un véritable prolongement des pièces à vivre à l'extérieur, de profiter autrement de son terrain, de la vue sur le jardin ou le paysage, pour avoir une zone aménagée, notamment pour installer du mobilier de jardin, un barbecue, etc.

Le choix d'une terrasse surélevée, se fait principalement pour atteindre le même niveau que celui de l'espace intérieur qui le dessert.

Avantages d'une terrasse surélevée

  • Elle prolonge l'espace « à vivre » de la maison vers l'extérieur, pour en faire une zone agréable, fonctionnelle et facile d'accès.
  • Elle représente une solution intéressante face à un terrain accidenté ou en pente.

À noter : dans la mesure du possible, la terrasse doit être exactement au même niveau que l'intérieur pour ne pas créer de marche de décalage (et encore moins une demi-marche !).

Inconvénients

  • Plus complexe qu'une simple terrasse de plain-pied, elle représente un investissement plus important.
  • Le temps de chantier généralement plus long du fait de sa structure spécifique.

Concevoir et préparer son projet de terrasse surélevée

Vous aurez à prendre en compte :

La surface

Elle a une incidence directe sur les formalités administratives et le coût. Mais aussi, directement sur l'usage que vous pourrez en faire. Un minimum de 3 × 3 m semble nécessaire pour installer une table et plusieurs chaises. Très en longueur, elle sera peut-être moins facile à aménager.

La forme

Elle est généralement rectangulaire, mais rien ne vous empêche de concevoir une forme plus élaborée (avec une incidence sur le coût et la complexité de réalisation à prendre en compte) pour, par exemple :

  • avoir une zone principale et une secondaire ;
  • créer une sorte de palier si un escalier dessert le jardin ;
  • créer une portion de terrasse à un autre niveau (plus bas ou plus haut), qui peut desservir un point différent du terrain, etc.

La hauteur

Évitez dans la mesure du possible toute marche de décalage avec le niveau intérieur de la maison, afin d'avoir un espace réellement en prolongement, ce qui sera confortable, fonctionnel et plus agréable.

Le type de système constructif

Pour installer une terrasse surélevée, vous avez le choix entre deux types de systèmes constructifs :

La terrasse surélevée en maçonnerie

Il s'agit du système le plus lourd, mais qui vous permettra le choix le plus large de revêtements de sol. À choisir obligatoirement lorsque vous souhaitez un revêtement à sceller : carrelage, pierre, brique, béton... Les revêtements bois et composites sont également possibles.

  • Pour principe, un mur de soubassement périphérique délimite le contour de la dalle de la terrasse. Il s'agit donc de travaux de gros œuvre pour : les fondations, le mur périphérique de la terrasse, ainsi que la dalle.
  • Le plus commun reste l'usage d'agglomérés de béton pour le mur et d'une dalle coulée sur un remplissage compacté nommé « hérisson ». Il s'agit de matériau tout-venant, complété de gravillon puis de sable, le tout compacté à la dameuse, sur lequel la dalle sera coulée.
  • Toutes les règles de maçonnerie s'y appliquent : drainage, chaînages et ferraillages horizontaux et verticaux, étanchéité du soubassement, épaisseur suffisante des parties coulées, joints de dilatation, etc.

Dans le cas d'une hauteur importante, ou du besoin d'un vide sanitaire, la terrasse peut être construite telle une dalle de plancher porteuse, comme l'est un étage dans une maison. Le système le plus courant sera d'opter pour des poutrelles (éléments porteurs horizontaux) soutenant des hourdis (éléments creux en constituant le plancher entre les poutrelles) sur lesquels sera coulée la dalle de compression.

Avantages :

  • tous les revêtements de sol sont possibles ;
  • construction durable dans le temps ;
  • harmonie et continuité avec la maison, par exemple par un enduit identique au soubassement, grâce au même revêtement de sol que dans un porche d'entrée, un escalier, etc.

Inconvénients :

  • durée du chantier (terrassement, coulage, temps de séchage...) ;
  • niveau de technicité ;
  • matériel nécessaire si vous réalisez vous-même la construction.

Terrasse surélevée en ossature bois

Il s'agit du système constructif le plus léger et facile à envisager soi-même. À choisir également pour la rapidité de mise en œuvre, pour s'adapter facilement à un terrain accidenté, et pour la possibilité de poser soi-même le platelage.

Important : ce système ne permet pas les revêtements de sol à sceller. Vous aurez nécessairement un revêtement à visser, bois ou matériau composite, mais toujours avec une grande variété de choix.

  • Pour principe, il reste nécessaire de réaliser des plots de fondation, qui viendront supporter une ossature type poteaux-poutres entièrement en bois.
  • Préférez une ossature en bois, même pour une finition en matériau composite, le bois étant plus durable dans le temps (meilleure résistance notamment à la compression).
  • Attention à la classe de votre bois (classé de 1 à 5) le bois classe 4 est recommandé car il correspond à un usage permettant le contact avec le sol, l'eau douce ou l'humidification prolongée.

À noter : cette réalisation pourra être le moment d'affirmer vos choix en tant que consommateur, en privilégiant les filières respectueuses de l'environnement produisant un bois certifié (PEFC ou FSC).

Avantages :

  • chantier béton limité aux plots de fondation ;
  • chantier majoritairement « sec » c'est-à-dire sans temps de séchage (hors fondations) ;
  • technicité moins complexe, mais il reste important de bien envisager chaque phase de la construction, notamment d'être attentif à la section de vos éléments de structure et la classe du bois utilisé.

Inconvénient : limitation aux revêtements de sol à visser.

Le choix du revêtement

Une très large palette de revêtements de sol s'offre à vous. Votre choix dépendra autant de vos moyens que de vos goûts, de l'ambiance que vous cherchez à créer, etc. Vous aurez le choix entre le bois, le béton, la pierre ou le carrelage.

À noter : lors de votre choix de revêtement, pensez que les coloris très clairs peuvent être éblouissants.

Prix d'une terrasse surélevée

Il est très compliqué de donner un ordre de prix pour la construction d'une terrasse surélevée. En effet, son coût dépend de plusieurs éléments :

  • sa surface ;
  • sa forme ;
  • le type de construction ;
  • le ou les matériau(x) choisi(s) ;
  • la complexité sur chantier (hauteur, état du terrain, pente...).

N'hésitez pas à contacter plusieurs professionnels : ils sauront vous aiguiller dans votre projet et vous fourniront des devis détaillés que vous devrez ensuite comparer attentivement.

Entrez en contact direct avec des professionnels afin d’obtenir un devis personnalisé.

Demander un devis gratuit

Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Quel est votre projet ?

Décrivez votre demande en quelques clics.

Des spécialistes de votre région vous contactent sous 48h.

Gratuit et sans engagement !

Demander des devis

Merci de préciser le type de prestation souhaitée afin de vous orienter vers les pros qu'il vous faut.

Merci de préciser votre code postal.


Produits



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides

Tout le guide pratique terrasse

Tout le guide pratique