Sommaire

Le balcon est souvent un élément d'architecture très prisé, que ce soit en appartement ou en maison. En effet, il offre un certain esthétisme ainsi qu'une véritable ouverture sur l'extérieur. Mais dans quel matériau le faire construire ? Vous trouverez ici un point sur les balcons en bois.

Les caractéristiques d'un balcon en bois

Principe

Un balcon en bois est une plate-forme fabriquée majoritairement, comme son nom l'indique, de bois. Ce dernier peut être utilisé pour la totalité du balcon, ou bien simplement comme revêtement, excluant alors les structures.

Quel que soit le matériau utilisé, la plate-forme peut être suspendue à la charpente grâce à des tirants, ou bien être maintenue par des colonnes ou des piliers. Généralement, ce sont des balcons filants, allant d'un pignon à l'autre. Ils sont équipés d'un garde-corps, pour éviter les chutes. Ce dernier est souvent fabriqué à partir du même matériau que le balcon lui-même.

Lire l'article Ooreka

Avantages et inconvénients des balcons en bois

Le balcon en bois regroupe les avantages du balcon et ceux du bois. Ils sont donc nombreux : 

  • Il constitue un réel atout esthétique, le bois étant un matériau très chaleureux.
  • Il permet de disposer d'un espace extérieur, même en appartement. 
  • Le bois est à la fois léger, respectueux de l'environnement et doux au contact.
  • Il existe de nombreux modèles de balcon en bois différents, pouvant ainsi s'adapter à toutes les architectures.

Néanmoins, le balcon en bois présente aussi quelques inconvénients, majoritairement en ce qui concerne le bois. En effet, il demandera un minimum d'entretien. De plus, il faudra le revêtir d'une protection adaptée contre les intempéries et le vieillissement, si ce n'est pas déjà le cas.

Les différents modèles de balcon en bois

Les différents modèles de balcon en bois vont varier en fonction de l'essence utilisée. En effet, plusieurs essences de bois différentes peuvent servir, ces dernières étant regroupées par famille.

  • La première famille est celle des résineux, contenant par exemple le pin. Elle nécessite peu d'entretien et est particulièrement économique. Cependant, il faudra absolument traiter le bois pour le protéger. Généralement, cela se fait par autoclavage.
  • Vous pouvez également opter pour la famille des feuillus, qui comprend notamment le chêne, le châtaignier ou encore le robinier. Si ces essences peuvent occasionnellement subir des remontées de tanins, il s'agit souvent de bois locaux et durables.
  • Enfin, la dernière famille est celle des bois exotiques comme le teck. Ils présentent une résistance naturelle et offrent des teintes plus chaleureuses. Néanmoins, ils doivent être importés, ce qui explique leurs prix plus élevés. Que ce soit pour la famille des feuillus ou bien des bois exotiques, leur durabilité naturelle ne leur impose pas de traitement particulier pour une utilisation extérieure.

La mise en œuvre d'un balcon en bois

Totalité du balcon ou simplement en surface ?

Construire un balcon en bois de toutes pièces est une opération assez délicate, qui se fait idéalement en même temps que celle du bâtiment, pour prévoir des fers de renfort dans la dalle. Néanmoins, il reste possible de rajouter un balcon ultérieurement. Dans ces cas-là, il est conseillé de faire appel à des professionnels. Si vous disposez de compétences en construction, les étapes dépendront de la charge que devra supporter votre balcon en bois.

Vous pouvez également choisir de revêtir de bois uniquement la surface de votre balcon. Si cela nécessite moins de savoir-faire qu'une construction complète, la pose devra se faire méticuleusement pour une bonne résistance. Généralement, le revêtement se présentera sous forme de dalles de caillebotis ou de lames.

Les dalles de caillebotis

Les dalles de caillebotis doivent être posées sur sol stable, plan et non bétonné. Avant leur installation, il faudra recouvrir la surface d'un feutre géotextile, qui est un tissu très résistant et imputrescible. La pose des dalles se fait par emboîtement.

Les lames

Les lames choisies doivent être adaptées à une installation extérieure. Elles peuvent être posées sur sol stable ou dur comme le béton, ce qui n'est pas le cas pour les dalles de caillebotis. Leur fixation peut se faire par clipage, et sera donc totalement invisible, ou bien grâce à des clous ou des vis. Quel que soit le type choisi, il faudra veiller à ce que les lames soient bien ventilées. De plus, l'installation devra permettre un bon écoulement des eaux pour éviter leur stagnation et la dégradation des lames.

Où trouver un balcon en bois et pour quel prix ?

Si vous souhaitez construire un balcon en bois, vous pouvez trouver toutes les pièces nécessaires en magasin de bricolage ou de construction. Il vous est également possible de faire appel à un professionnel. Dans ce cas-là, il vous donnera une estimation du prix à la suite d'un devis.

Si vous souhaitez simplement recouvrir votre balcon de lames ou de dalles en caillebotis, vous trouverez ces dernières dans les enseignes de bricolage et de décoration. Comptez environ 8 € le m² de lames en pin et 13 € le m² pour des dalles de caillebotis en pin.

Lire l'article Ooreka
24 plans de terrasse et balcon

24 plans de terrasse et balcon : votre guide gratuit à télécharger

Vous trouverez au sein de ce guide rédigé par des auteurs spécialisés :

  • Une vision complète pour comprendre le sujet
  • Les infos essentielles sur l'aménagement de votre terrasse
  • 24 plans de terrasse et balcon illustrés et commentés
Télécharger Mon Guide

Aussi dans la rubrique :

Aménagement d’un balcon

Sommaire

Revêtement du balcon

Balcon en bois Sol de balcon

Se protéger des vis-à-vis

Isoler un balcon des regards

Divers

Voir 1 article de plus

Ces pros peuvent vous aider